Les renseignements généraux suivants ont été rassemblés afin de servir de guide pour le diagnostic du circuit de démarrage. Se reporter au manuel d’entretien approprié du fabricant de l’équipement d’origine pour des renseignements précis sur les procédures de diagnostic du système de démarrage ainsi que les consignes de sécurité relatives à votre véhicule.

Essai au banc

Si l’essai au banc d’un démarreur est disponible, suivez les procédures du manuel d’utilisation du testeur de prototype pour exécuter un essai de performance du démarreur. Cet essai permet de déterminer si le fonctionnement du démarreur est conforme à la description d’emploi et d’éviter tout remplacement inutile du démarreur.

Si la performance du démarreur est conforme aux spécifications lors de l’essai au banc, résolvez les problèmes présents dans le reste du système de démarrage du véhicule et les autres circuits électriques susceptibles d’affecter la performance du circuit de démarrage. Se reporter au manuel d’entretien approprié du fabricant du véhicule pour des renseignements sur les procédures et les schémas du circuit nécessaires à l’identification et la correction des problèmes supplémentaires du circuit de démarrage.

Si les résultats de l’essai au banc indiquent que la performance du démarreur ne respecte pas la spécification, remplacez le démarreur. Poursuivez l’inspection du reste du système de démarrage. Se reporter au manuel d’entretien approprié du fabricant du véhicule pour des renseignements sur les procédures et les schémas du circuit nécessaires à l’identification et la correction des problèmes supplémentaires du circuit de démarrage.

REMARQUE : Si le solénoïde de démarrage fait partie du moteur de démarrage en cours d’essai, et l’essai au banc identifie le solénoïde comme défectueux, il est possible de remplacer uniquement ce dernier et de remettre l’ensemble du démarreur en service. Si le solénoïde est remplacé et l’ensemble du démarreur remis en service, se reporter au manuel d’entretien approprié du fabricant du véhicule pour les procédures et schémas de circuit nécessaires à l’identification et la correction de problèmes supplémentaires sur le circuit de démarrage ainsi que les autres circuits électriques susceptibles d’affecter la performance du circuit de démarrage. Qu’un essai un banc ait été utilisé ou non pour déterminer l’état du démarreur, les Conseils pratiques suivants ont été rassemblés pour permettre d’isoler les états susceptibles d’affecter la performance du système de démarrage.

Conseils pratiques

  1. Le démarreur fait-il tourner le moteur trop lentement?
    • La batterie doit être complètement chargée (12,6 volts) et les câbles, bornes ainsi que le boîtier de la batterie doivent être propres et en bon état. Cela s’applique également aux branchements de châssis et de masse de la carrosserie de même qu’aux branchements du moteur de démarrage et du solénoïde de démarrage. (Se reporter à la section Inspection visuelle et essai de performance de la batterie).
    • Le calage de pointe du moteur produit des poussées créées par la combustion, qui empêchent le moteur de tourner. Ces poussées sont transmises au démarreur lors de l’embrayage, ce qui réduit sa capacité de performance.
    • Un excès de viscosité de l’huile moteur, notamment dans des environnements froids, réduit la capacité du moteur à tourner. Cette augmentation de la traction du moteur est transmise au démarreur lors de son embrayage, ce qui réduit sa capacité de performance.
    • Les modifications sur le moteur altèrent ses caractéristiques de fonctionnement. En cas de modification, il devient possible que les poussées supplémentaires agissent contre le démarreur. Le démarreur doit être remplacé par un autre qui correspond aux nouvelles caractéristiques de fonctionnement du moteur.

  2. Le démarreur échoue-t-il à faire tourner le moteur?
    • Le démarreur est conçu pour tourner à un régime précis. Si les branchements ou les câbles de la batterie sont corrodés ou sales, alors, le démarreur tournera à un régime plus lent que celui recommandé. Vérifiez que tous les branchements et câbles de la batterie sont propres et correctement fixés. Cela s’applique également aux branchements de châssis et de masse de la carrosserie de même qu’aux branchements du moteur de démarrage et du solénoïde de démarrage. (Se reporter à la section Inspection visuelle et essai de performance de la batterie).

  3. Le démarreur tourne-t-il sans faire tourner le moteur?
    • Le volant ou la plaque souple transfère l’énergie de rotation du démarreur au moteur. Si le démarreur tourne sans faire tourner le moteur, vérifiez toutes les dents sur le volant/la plaque souple pour voir si elles sont excessivement usées, endommagées ou manquantes. L’inspection des dents du volant/ de la plaque souple peut être effectuée par le biais de l’orifice de montage du démarreur en cas d’absence de plaque d’inspection.
    • La panne d’un dispositif d’entraînement du démarreur peut donner lieu à des symptômes similaires à ceux d’un volant/une plaque souple endommagé. Si le pignon du démarreur s’engrène correctement avec le volant/la plaque souple sans tourner, vérifiez le démarreur à la recherche d’usures ou de dommages mécaniques.

  4. Le système de démarrage cliquette-t-il lorsqu’il est activé?
    • En cas de cliquetis à l’activation du circuit de commande du démarreur, si ce dernier ne tourne pas, il est possible que le solénoïde ne reçoive pas la tension nécessaire à son activation complète. Vérifiez le circuit de commande du démarreur à la recherche de composants ou de câblage défaillants ou endommagés ainsi que de branchements desserrés, sales ou corrodés.
    • Si le solénoïde reçoit la tension adéquate, il est possible que ses contacts soient brûlés. Suivez les procédures et consignes de sécurité recommandées par le fabricant du véhicule pour inspecter le solénoïde.

  5. Entendez-vous des cliquetis lorsque vous essayez de faire démarrer le moteur?
    • Les cliquetis peuvent être liés à des dommages physiques sur le volant/la plaque souple. Inspectez complètement le volant/la plaque souple à la recherche de fissures, de bosses, de balance d’arrondi, etc.
    • Un solénoïde de démarreur inutilisable ou un démarreur endommagé peuvent également être à l’origine de cliquetis. Suivez les procédures et consignes de sécurité recommandées par le fabricant du véhicule pour inspecter le solénoïde et le démarreur.
    • La batterie doit être complètement chargée (12,6 volts) et les câbles, les bornes de la batterie doivent être propres et en bon état. Cela s’applique également aux branchements de masse du châssis et du radiateur de même qu’aux branchements au niveau du moteur et du solénoïde de démarrage. (Se reporter à la section Inspection visuelle et essai de performance de la batterie).

Trouver Ma Pièce

Use our online catalog... Click Here

Où Acheter

Use our dealer locator... Click Here